mariage | brice + niri | wedding

Deux semaines avant le mariage religieux, mon ami m'appelle pour me demande d'immortaliser son grand jour. D'urgence, j'ai acheté le premier appareil qui m'est tombé dessus, le nouveau Nikon D3200. La veille du mariage, j'ai trouvé un objectif fixe 35mm. Au début, il était un peu perplexe vu la taille du matériel et le réflecteur au lieu d'un flash. La prise de photo devenait un défi à l'ère du numérique où le public est conditionné pour apprécier le rendu du flash déporté ou dirigé au plafond... Bref, le couple était satisfait du résultat et c'était l'essentiel. Depuis cet événement, je travaille toujours au 35mm lumineux Nikon ou Canon pour mes reportages. 

Le mariage était simple et convivial. Une cérémonie réligieuse, suivie d'un banquet en dehors de la capitale. L'animation était assurée par les frères et soeurs du mariés tandis que les chorégraphies des demoiselles d'honneur remplissaient la piste. Au summum des festivités, le couple présentait une danse de couple originale, mélangeant Rock'n'Roll, Cha Cha et Rumba. On pouvait lire la passion dans leur regard, et la complicité dans leurs gestes, tels deux amoureux restés aux premiers instants de leur relation.